SHARE

Trois heures après avoir récupéré une voiture de location à l’aéroport de Dublin vous traversez des décors parfaits pour traquer brochets et truites de mer, le comté de Dun na nGall.

Ce qui est plaisant dans le Donegal c’est qu’on y trouve beaucoup d’eau mais presque personne équipé d’une canne à pêche. C’est souvent le cas en Irlande mais en avril de cette année on pouvait avoir l’impression que tous les pêcheurs étaient installés au pub et pas prêts d’en bouger. Le grand soleil depuis une dizaine de jours les avait peut-être assoiffés et nous étions donc seuls à pêcher en barque avec Lindsay Clarke sur la partie de la rivière Erne jugulée par un barrage depuis la fin des années 50.

Mouche - brochet
Mouche – brochet

Lindsay, du Northern Regional Fisheries Board, avait tenu à me montrer ce coin en priorité car il s’y était pris à la traîne quelques « trophy pikes » les semaines précédentes, des brochets de plus de 20 livres. La construction de ce barrage ne fut pas une bonne nouvelle pour les saumons, mais aujourd’hui les petites baies qui bordent le cours maîtrisé de l’Erne River en amont de Ballyshannon présentent un environnement idéal pour le brochet. Et peu nombreux sont les pêcheurs étrangers au comté qui le savent. Le coin est superbe mais nos poissons nageurs n’ont pas le moindre succès. Au bout de deux heures, pour voir, je monte une canne à mouche et attache un gros streamer au bout d’une pointe plongeante. En moins d’une heure, bingo !, quatre brochets de plus de 80 cm passent à l’épuisette ! Lindsay monte sans tarder sa soie de 8 et, sur la dérive suivante, un brochet de près de 90 cm lui fait un démarrage en godillant sur la queue comme un sailfish ! La pêche avait été nulle aux leurres, elle sera terrible à la mouche les deux heures suivantes jusqu’à la tombée de la nuit. Le tout dans une eau assez claire pour voir les brochets suivre et leurs gueules énormes aspirer nos mouches…

Brochet
Brochet

Allez savoir pourquoi ils refusaient les leurres et se jetaient avidement sur des mouches, un point est sûr, leur densité est bonne et le coin mérite que l’on s’y intéresse au moins deux jours afin de bien explorer les baies dispersées dans un rayon d’une heure et demie en amont du barrage. L’unique mise à l’eau des environs est fermée par une grille, il faut s’adresser au Fishery Board de Ballyshannon (à 3 km) pour obtenir le droit de passage ou prendre les services d’un guide possédant une barque (voir carnet de voyage).

Une autre option, mais là ce n’est pas deux jours qui seront nécessaires mais une semaine, c’est le Lower Lough Erne, dans sa partie ouest, car là, si vous avez une bonne carte, vous en voyez des petites baies, des dizaines, des centaines qui sentent le brochet ! Ce sera sans doute au programme d’un prochain voyage car cette petite sortie m’a rappelé qu’on pouvait faire de belles pêches de brochets en Irlande, même en ayant que très peu de temps devant soi pourvu qu’on se trouve entre de bonnes mains.

Le lendemain, nous arpentons sous un soleil de plomb un bout du plateau de Petigoe, fameux pour ses lacs plus ou moins accessibles, à la limite avec le comté de Fermanagh. La partie est moins facile, un vrai crapahutage en waders dans la lande avant de pouvoir lancer un leurre à des brochets qui visiblement ont pris eux aussi un petit coup de chaud. Sept ou huit poissons – seulement, pourrait-on dire vu la beauté des lieux – se font prendre, et pas bien gros, 50 à 70 cm. Sans doute qu’avec un float tube les résultats auraient été différents, d’autant plus qu’il n’y avait pas un souffle de vent ce qui, remarquez, ne sera pas forcément le cas le jour où vous viendrez par ici. Pas les meilleures conditions donc pour espérer de gros résultats, pas une goutte de pluie les dix jours précédents et même pas un petit crachin durant ce grand week end d’avril. La sécheresse en Irlande, preuve que la planète va mal !

Lire le texte complet de la revue “ESCAPADE DANS LE DONEGAL”, 1MB

Donegal
Donegal

Cet article a été reproduit avec l’aimable autorisation de www.voyagesdepeche.com

On peut acheter le magazine VOYAGES DE PÊCHE – DÉCEMBRE 2008-JANVIER 2009

Leave a Reply