Home La Pêche en Mer en Irlande Pêche au large en Irlande

Pêche au large en Irlande

La pêche en hauturière

En Irlande, pour la pêche en hauturière, on afffrète des bateaux charters specialément adaptés a cettte forme très covnviviale de pêche. Traditionnellement, ces bateaux mettaient le cap sur la ligne des hautes eaux qui restent très poissoneuses, à partir des centres qui son dorénavant renommés: Wesport, Fenit et Kinsale.
Aujourd’hui, la location des bateaux charters est plus répandue et permet de pêcher le requin bleu au large des côtes sud et ouest, des grands specimens de conger, de lingue et de morue dans des épaves submergées et le milandre et le poisson plat dans les fonds sableux.

La pêche en bateau charter est animée et interrassante avant même d’avoir mouillé l’hamecon. “Le Skipper” rassemble une petite groupe de pêcheurs, qui après une journée de pêche, auront sympathise, même s’ils ne se connaissaient au depart, surtout s’ils ont eu débattre avec un grand requin ou pocheteau. On peut généralerment louer le materiel de pêche, mais il faut que le pêcheur se munisse des vêtements êtanches at part avec l’êsprit d’aventure. Les skippers disposent d’embarcations rapides, bien équippées et de toutes les aides modernes a la navigation maritime.

De surcroît, généralerment pêcheurs de père en fils, ils ont l’instinct de la mer. On parle beaucoup des traditions pendant la journée, mais elles sont plus vivantes en soirée, une fois le bateau amarré, les prises partagées et dans l’atmosphère chaleureuse d’un bon pub côtier.

La pêche en haute mer dans les épaves submerges peut etre très productive. De nombreuses épaves, don’t certains reposent dans des eaux de plus de cinquante brasses, sont repertotriées au larges des cotes irlandaises. Il en reste encore maintes a explorer et le pêcheur qui decouvrira une tell épave, n’oubliera jamais a cette experience. Il faudra compter environ un heure de trajet pour atteindre ce secteur, mais la joue en vaut la chandelle en raison de la taille des specimens de conger, de lingue, de lieu et de colin qu’on y pêche. On peut y pêcher d’autres espèces, telles que le turbot ou la calimande. Les pêcheurs qui pratiquent cette discipline emploient des cannes a pêche puissance 10/15 kg et de fils pour moulinet 15kg, ce materiel pouvant être loué auprès des skipper de bateau charter. Voir la liste des bateau charters ici.

Les skippers participent presque tous au programme d’identification des poisons pêchés en mer lance par le bureau central des pêcheries. A ce jour, plus de trente mille de poissons ont été identifiés et remis a l’eau, y compris des specimens de requin, de milandre, d’ange de mer, de pocheteau et de rai commune.

Homologation des bateaux-charters

En République d’Irlande tout vaisseau transportant des passagers contre rémunération est requis par la loi d’être une licence nommée ‘Loadline ‘ ou ‘ Loadline Exception certificate’. Cette licence doit être en évidence sur le vaisseau. Il est conseillé aux pêcheurs de vérifier le statut de la certification du vaisseau avant de prendre la mer. Le ‘Marine Survey Office’ (MSO) dépend du ministère du transport et présent à Dublin, Cork et Ballyshannon, est responsable du contrôle relatif aux dispositions prises pour la sécurité des vaisseaux à la mer. Tel +353(0)16783419 ou www.transport.ie/marine

Les vaisseaux opérant commercialement en Irlande du Nord doivent être conformes aux stipulations érigées par le MCA code of practice ou Merchant Shipping Regulations. Pour toutes informations complémentaires contacter le Maritime Coastguard Agency, Belfast Marine Office. Tel +44(0)28 91475305    www.mcga.gov.uk

Location de matériel

Les bateaux de pêche en mer sont généralement équipés de cannes des moulinets et de fournitures de pêche qu’on peut louer pour une somme modique. Pour la pêche du bord on peut louer du matériel auprès d’un nombre limité de magasins de pêche dans toute l’île.

Montages de base les plus courants

Il existe deux types de montages régulièrement utilisés en Irlande. Ces montages sont le paternoster et la plombée coulissante. Tous les montages de pêche en mer sont basés sur ces deux montages de base voire une combinaison des deux. Les composants de ces montages sont disponibles auprès de la majorité des détaillants.

Matériel de base et montages utiles

En général, les montages à plusieurs hameçons ne conviennent pas pour la pêche du bord en Irlande en raison de la nature très mixte des fonds et des risques accrus d’accrochage. Aussi, quand les poissons se nourrissent à grande distance du bord, ces montages multi hameçons font diminuer la distance de lancer, rendant la pêche inefficace.

Fig 3/ Le montage Paternoster pour la pêche en bateau  comporte un nombre variable de potences avec le plomb en position terminale. Ce montage permet de pêcher avec appâts ou leurres, ou une combinaison des deux et d’explorer tous les niveaux : surface, entre deux eaux et à fond. Un autre avantage de ce montage est que l’animation si prenante de celui-ci permet de le faire sans accrocher les potences entre elles. Pour faciliter son utilisation, ce montage ne devrait pas comporter plus de 3 potences.

Boat fishing paternoster rig

Un autre montage très utilisé en bateau est la plombée coulissante qui permet de pêcher sur le fond pour une grande variété d’espèces : de la limande au pocheteau.

Là encore, un montage à plusieurs hameçons peut se révéler très utile (généralement un maximum de trois). Toutefois, lorsque l’on recherche de gros poissons comme le milandre et l’Ange de mer, un montage à un seul hameçon est plus adapté car il comporte moins de risques de casse. Pour certaines espèces à la mâchoire bien garnie, un bas de ligne un Nylon de très fort diamètre ou en tresse d’acier est indispensable. La fonction coulissante de la plombée a pour but d’éviter toute résistance lors de l’engamage  par un poisson. A la touche, le pêcheur doit laisser filer le poisson, attendre que le poisson s’arrête pour retourner et avaler l’esche et ferrer lorsqu’il se remet en mouvement.

Running leger

Il existe de nombreuses variations de montages dérivés des précédents montages mais l’un des plus prenants est certainement le ‘Flying Collar’ (montage en trapèze ). Il s’agit à la base d’un montage en plombée avec une potence fixe et beaucoup plus longue que d’ordinaire. Autrefois, ces montages étaient faits maison à l’aide de porte manteaux en fil de fer mais on utilise de nos jours de plus en plus des trapèzes prévus à cet effet. Ce montage est le plus souvent utilisé avec un anguillon en caoutchouc ou un shad / leurre souple que l’on laisse descendre au fond avant de le remonter tout doucement vers la surface. On procède de cette façon jusqu’à ce que contact soit pris avec le poisson. Les espèces recherchées sont le lieu jaune et le lieu noir principalement mais beaucoup d’autres espèces peuvent être prises : congre, lingue et morue.

float rig

L’une des formes de pêche les plus rentables pour capturer un large éventail d’espèces à partir de quais, promontoires rocheux ou en bateau : maquereau, mulet, lieu, vieille et aiguillette. Les esches aussi sont variées : vers marins, pain, coquillages, poisson. Ce montage est adapté selon la profondeur à laquelle on veut pêcher et le flotteur, coulissant, évolue entre un nœud d’arrêt au dessus du flotteur et l’émerillon du bas de ligne. On utilise là aussi les petites billes percées en plastique pour éviter l’usure aux nœuds et bloquer le flotteur. La plombée est groupée et sa densité varie avec la taille de l’appât.

D’une façon générale, le tiers supérieur du flotteur devrait être visible. Les tailles de l’hameçon et de l’esche varient selon l’espèce recherchée. En fait ce montage dûment adapté sert à pêcher le requin, le milandre ou la vieille et le maquereau !