Le Lough Sheelin a une réputation mondiale comme un des lacs le mieux du pays pour traquer les truites fario sauvage à la mouche. Le lac tire des pêcheurs de chaque coin du monde pour pêcher les truites du lac à la mouche surtout pendant la fête de la mouche de mai. Ce lac calcaire contient une très grande population de truite fario sauvage de toutes tailles avec une bonne densité de très belles truites de (2,5kg à 4kg). La saison s’étende du 1er mars jusqu’au 12 octobre. Les pêcheurs trouvent les mises à l’eau et points d’acèss tout autour du lac. Un permis de pêche de Inland Fisheries Ireland (Midlands Fishery Group Permit) est requis et peut être acheté en ligne au lien.

Lough Sheelin a une longueur de 6,5km et un largeur de 1,6km. et le lac a une superficie de 1,800ha. Le lac est situé dans les North Midlands sur les frontières de Cavan, Meath et Westmeath et forme une partie de la système de l’Inny. Ce lac est un lac riche et calcaire avec la capacité de produire et de maintenir une population de truite fario sauvage. Son pH facture haut, en combinasse avec de l’eau pas profond donnent au lac une potentiel de production très unique. Les scientifiques ont calculés que il a un capacité de tenir une des plus grosses populations de truite que tout autre lac en Irlande. À travers les années la population a achevée plus de 100000 truites avec une taille plus de 20cm dont 40000 étaient entre 2 et 4 livres avec quelques ’uns plus gros que ça. Les pêcheurs fréquemment rapportent les prises entre 4 et 7 livres. Le moyenne taille, basé sur ces statistiques est autour de 3lb.

Debut de Saison

La saison commence en mars et pendant cette période les truites se nourrissent sur les gammares et les aselles d’eau douce. Les pêcheurs ont les bons résultats en pêchant les mouches noyées dans les zones rocheuses près des rives, spécialement si le jour est doux et tranquille. Les montages utiles y incluent hares ear, mallard et claret, sooty olive, ou une grande leurre noir comme le sweeney todd, pêchée au point d’un ligne plongeant. Les bon coins a essayer dependant sur la direction du vent y incluent Sailors Garden, la rive sud de Derrsheridan, Ross Bay et toute la rive nord du lac dès le Chambers Bay à Crover.

Le “Duckfly” un grand chironome est la première éclosion de la saison et il commence généralement sur le Sheelin autour du 15 avril, est au plus fort autour du 25 avril et continue jusqu’à mi-mai. Cette éclosion est limitée à une partie l’est du lac dès Merry Point à Inchicup Island. Pendant le jour l’éclosion commence autour de 11.00 et peut continuer jusqu’à tôt dans l’après-midi. Les habitudes alimentaires des truites sont imprévisibles pendant cette période et sont dictées par les conditions météorologiques et la clarté d’eau. Sous les conditions douces et mauvaises clartés d’eau les truites se nourrissent sur les pupaes/chrysalides au surface du lac. Pendant les périodes de temps froids et l’eau clair ils se nourrissent dans les profondeurs et sont difficiles à trouver. A cette période de l’année la pêche le mieux se déroule au crépuscule du soir. Il doit avoir les ondulations douces au surface du lac ou un lac tranquille et le soir ne peut pas devenir froid. Une petit souffle de vent froid peut poser les truites en dessous aux profondeurs pour la nuit tout entier. Les truites qui gobent au surface prennent un duckfly pupa, ou sooty olive (de taille 12 ). Un petit mallard et claret, fiery brown, ou dunkeld peuvent aussi prendre les poissons. Pour le coup du soir les pêcheurs doivent déterminer si les poissons se nourrissent sur les mouches adultes comme ils reviennent sur l’eau pour déposer ses œufs ou s’ils prennent le pupa comme il émerge de l’eau. Pour les poissons qui se nourrissent sur les adultes qui retournent sur l’eau les mouches qui marchent bien sont le sooty olive (taille 12 bob fly), le duckfly (au centre) avec un olive variant sur la point. Pour ceux qui gobent sur les mouches émergentes, le sooty olive et deux pupae du duckfly marchent bien. Dans les deux cas les mouches sont pêchées sur une ligne flottante et lancer vers une truite qui gobe. Pas de récupération de la ligne est requis et un seulement un « twitch » occasionnel est requis pour donner la vie aux mouches. Chaque saison le Sheelin a deux éclosions d’olives de lac et les truites se nourrissent occasionnellement sur eux.  La première éclosion se déroule tôt dans le mai et le deuxième est au fin d’aout et septembre. Le couleur du corps de celle d’automne est plus légère de celle de mai. Les truites qui se nourrissent sur les olives sont difficiles à attraper, mais il y a quelques pêcheurs qu’ont une bonne mesure de succès en utilisant les montages de nymphes d’olives. L’endroit sur le lac qui produit les éclosions d’olives s’étende en forme de croissant de Rusheen Bay via Derrahorn jusqu’à Watty¹s Rock. La bai de Chambers Bay dans le coin sud-est a aussi une petite éclosion.

Les bonnes dérives sur le Lough Sheelin

Les bonnes dérives pour la pêche avec des mouches noyées sur le lac Sheelin sont dictées par la direction du vent qui doit être raisonnablement cohérent. Les meilleures conditions pour pêcher la truite fario sur le Sheelin, avec des mouches noyées, sont dans un vent modéré qui forme des petites vagues. La pêche à la mouche séche se montre la plus efficace dans les périodes calmes avec un vent légère. Il est conseillé de pêcher les « slicks » ou couloirs du vent, en particulier derrière les îles. Il est aussi recommandé aux pêcheurs de rechercher les zones plus calmes tout en faisant preuve de patience et de tranquillité afin d’observer les mouvements et gobages des truites. Il faut approcher ces truites sauvages avec la plus grande discrétion pour éviter de les déranger, auquel cas la pêche sera certainement terminée dans ce secteur de pêche. Il est recommandé de traquer les truites en sèche avec une matière de pêche très fin, bas de ligne 2kg-3kg et des petites mouches d’une taille allant du 14 à 18.

Explication : Un « slick » est une partie d’eau générallement marquée par un ligne de mousse et peut être dans un zone calme entre deux zones d’eaux agitées par le vent.

Voici quelques-unes des meilleures dérives de pêche sur le lac Sheelin. N’hésitez pas les emprunter lors de votre prochaine visite!

 

La Dérive # 1: Le Long Rock aux Curry Rocks

Cette dérive de pêche à une longueur autour de 700m et la pêche est bonne par un vent d’ouest, mais aussi par un vent d’est. Faites des dérives sur les des deux côtés du Long Rock en pêchant les quatre zones d’eau qui présentent peu de profondeur jusqu’à Curry’s Point.

La Dérive # 2: L’île d’Inchacup à l’embouchure de la Rivière Inny en amont

Cette dérive à une longueur autour 800m qui se montre plus productive par  un vent d’ouest ou de nord-ouest. Un vent d’est peut aussi être bon. Il est conseillé de commencer cette dérive à une distance de 100 mètres à l’ouest de l’île d’Inchacup et de maintenir la dérive à l’extérieur des poteaux tout au long du littoral jusqu’au Château de Ross. Faites-vous la dérive jusqu’aux poteaux situés en dehors de l’embouchure de la rivière Inny, située en amont. C’est un très bon endroit pour capturer une grosse truite.

 

La Dérive # 3: La Pointe de Coyle jusqu’à la baie de Gaffney

Pour faire cette dérive d’un kilomètre, vous avez besoin d’un vent du sud. Il est conseillé de pêcher à une distance de 100 mètres au sud du point de Coyle vers de la baie de Gaffney en traversant vers la Pointe de Rabbit.

La Dérive # 4: La Pointe Rabbit aux Îles de Stony

Un vent du sud est requis pour cette dérive de 600m, mais il est possible aussi de la pêcher avec un vent du nord. Pêchez les dérives entre les îles en restant près des bordures.

La Dérive # 5: Sailor’s Garden jusqu’à Derrahorn

Le meilleur vent pour cette dérive de 800m est un vent d’ouest. Pêchez 200m à l’ouest de Sailors Garden dans les zones avec peu de profondeur qui sont marquées par des poteaux. Pêchez la dérive en passant l’Île  de Sally et la dérive qui se trouve à la gauche de la petite île à Derrahorn.

La Dérive # 6: La Pointe de Plunkett jusqu’au Sandy Bar

Voici une longue dérive d’une distance de plus de 1km. Les pêcheurs à la mouche y découvriront la meilleure pêche quand le vent est de direction sud. Il est recommandé de commencer cette dérive à 200 mètres au sud de la Pointe de Plunkett en pêchant autour des lits de roseaux qui se trouvent sur les berges du lac. Cherchez la cassure et les eaux plus profondes qui se trouvent 100 mètres à partir du point. Pêchez tout au long de la cassure et le profond.

La Dérive # 7: Hollywell House à la Pointe de Merry

Une autre dérive de 1 km qui est géniale par vent de l’ouest. Commencez à pêcher à la fin des roseaux en dérivant à 30 mètres de la berge.  Repositionnez votre bateau régulièrement pour pêcher la zone autour de la pointe de Merry.

 

La Dérive # 8: Walkers Bay jusqu’à la Pointe d’Arley

C’est une autre grande dérive qui produit de belles truites lorsque le vent est orienté à l’ouest. Commencez cette dérive au poteau qui se trouve au milieu de Walkers Bay en progressant vers les poteaux qui sont situées ci-dessous de la pointe d’Arley. Faites attention aux grands rochers dans ce secteur. Cette dérive a une longueur de 900 mètres.

La Dérive # 9: Church Island  (L’ile de l’église)

Vous pouvez pêcher cette dérive quand le vent est orienté ouest ou sud. Dérivez à partir des poteaux qui se trouvent sur le côté ouest de l’île. Faites encore une autre dérive au niveau des îles situées sur votre gauche. Le secteur près des poteaux sur le côté ouest de l’île mérite une dérive par un vent de sud.

La Dérive # 10: Corru Bay et Derrysheridan

Cette longue dérive est parfaite quand le vent souffle du sud. Commencez cette dérive dans la baie de Corru avec la fin de la roselière derrière vous. Poussez votre bateau (avec les rames) tout au long de Derrysheridan. Attention ! Ceci est un endroit rocheux avec peu de profondeur qui a des poteaux submergés.

La Dérive # 11: Bog Bay jusqu’à la Pointe de Lynch

Vous pêcherez cette dérive quand il y a un vent du sud. Positionnez votre bateau près de la roselière et faites la dérive à l’extérieur des deux groupes de rochers visibles. (faire attention aux rochers !).

La Dérive # 12: Carrick Reeds jusqu’au Sporting Rock

Un vent du sud est parfait pour cette dérive de 900m. Commencez cette dérive à 200 mètres au sud de Rock de Watty en dérivant en direction nord, en dehors des rochers et des poteaux.