Home La pêche de la truite en Irlande La Pêche de la Truite en Rivière

La Pêche de la Truite en Rivière

En Irlande, la truite de rivière varie grandement en caractère et en apparence. La pente de la rivière, sa profondeur moyenne et la géologie de la campagne environnante determine en grande parties a productivité, y compris son stock de truites et leur taille moyenne.

Le sous-sol de pres de la moitié des terres irlandaises est constitué de sédiments carboniferes qui sont présents principalement au centre del’ île et cette base calcaire nourrit une riche chaine alimentaire dans les rivières et ruisseaux qui arosent cette région. La relief des régions périphériques, surtout des secteurs montagneux, est le produit des massifs plus anciens et est traversé par des cours d’eau acides; la truite, bien que en abundance, y est généralement de petit taille.

En Irlande, c’est dans les rivières a fonds calcaires que se pratique le meilleur de la pêche de la truite â la mouche. Ces rivières se déclinent sur tout une variété de cours d’eau, certains puissants et très larges, d’autres de simples petits ruisseaux . La plupart sont alimentee par les eaux de surface, les autres par des sources. Quelques unes, telles que le Tar, un affluent de la Suir dans le comté de Tipperary, sont alimentées par des sources et ces rivières sont de véritable joyaux surtout en mai et juin quand leurs eaux cristallines rélevent des graviers dorés et le vert tender des feuilles de ranculus. Ces cours d’eau offrent de multiples opportinités au pêcheur : rapides bouillonnants, plans d’eau profonds dont les rides masquent la montée de la délicat truite; des decents lisses qui présentment un défi technique. Ces rivières peuvent etre peuplées d’important stocks de poissons aux magnifiques couleurs. La taille moyenne est probablement d’une trentaine de centimètres, mais un nombre surprenant de ce cours d’eaux regorgent de truites de 40cm (1,5kg) et chaque année des prises de truites de 2,5kg sont realisées.

L’Irlande présente de nombreux cours d’eaux sur lesquels on peut pratiquer la pêche à la mouche noyée. Leur charactéristique distinctive est un combinisation de pente raide et de régime d’écoulement. Decentes plus courtes et plans d’eau alternant dans ces eaux vives qui ont tendance à être modérément alcalines ou neuters et par conséquence à ne pas être aussi riches en truites que le cours d’eaux a fonds calcaires. Toutfois, ces truites compensent ce dont elles manquent en taille par leur nombre. La faune invertebrée de ces rivières peut être importante et on peut toujours prendre des spécimens de plus de 1,5kg.

Les rivières tourbeuses sont souvent hautement acides. Elles sont généralement rapides, parsemées de rochers et manquent de plans d’eau defines de bonne taille. La truite y est généralement petite, d’une longueur moyenne de dix sept a vingt centimetres alors qu’un plan d’eau profound au pied d’une cascade pourra retenir de beaux specimens de 1 kilo, voire advantage.

Les petites rivières caillouteuses du nord ouest, de l’ouest et du sud oust sont peuplees de poisons de 10 a 12,5 cm de long et il est rare d’y prendre un spécimen d’une livre.