Home La pêche de la truite en Irlande La Pêche de la truite dans les lacs Irlandais

La Pêche de la truite dans les lacs Irlandais

La pêche en lac au debout de saison est dominée par les chironomes (que le pêcheur appelle “Duckfly”, mouche canard, don’t l’éclosion commence en mars. L’éclosion de la duckfly bat son plein fin mars début avril, au moment où l’olive de lac commence à apparaître. Pour le pêcheur en lac, le mois de mai est l’un de meilleurs mois, car il est domminée par la mouche de mai qui éclot sur les lacs calcaires des Midlands et de l’ouest. On obtient des bonnes pêches jusqu’en juin au moment où les éclosions de sedges en soirée viennent s’ajouter a celles de la mouche de mai, d’autres éclosions persistent pendant tout ce mois. Au mois de juillet, les éclosions de jour commencent a diminuer et les bancs de fretin distraient la truite. Toutefois, la pêche en soirée ave des modèles de sedges attaint son paroxysme ce mois la et il est traditionnel de pêcher la nuit sur Lough Owel dans la comté Westmeath au moment à l’éclosion de la “Green Peter”, un grand sedge. L’activité diurne s’accroit après la mi-août et jusqu’en septembre, mois pendant laquel la pêche traditionelle à la trembleuse (à la sauterelles et à la tipule des près) fait ramonter toutes les grandes truites dans les lacs de l’ouest, surtout dans les lacs Corrib et Carra. La pêche en lac se poursuit jusqu’a debut octobre sur certains lacs, notamment sur Lough Ennel près de Mullingar et, bien que les éclosions soient alors rares, le poisson peut être très actif.

La pêche à la truite en lac est aussi ancienne que la pêche en Irlande et un style national typique à l’Irlande se développe depuis plusieurs décennies. Les berges des lacs irlandais sont souvent pierreuses ou tourbeuses, ainsi certaines parties du rivages ne sont pas accessibles pour pêcher depuis le bord, c’est la raison pour laquelle la pêche à la truite en bateau est le mode de pêche prédilection pour ce sport. La simplicité de la pêche traditionelle à la mouche noyée en bateau est trompeuse et requiert un concentration et un dexterité de plus haut ordre. On peut aussi utiliser d’autres techniques, y compris celle de la pêche à la mouche sèche.

Location de bateaux en Irlande

Quelle que soit la méthode choisie, la connaissance du milieu est la primière condition de réussite lorsqu’il s’agit de pêcher la truite en lac. Il est conseillé au pêcheur en lac aussi bien novice qu’expérimenté de recourir aux services d’un loueur de bateaux pendant les premiers jours s’il s’agit d’un grand lac. Tout loueur de bateau qui se respecte est également pêcheur lui-même et connait les meilleurs mouches à employer, l’équipement approprié et les coutumes halieutiques locales. Mais plus durable que tout conseil technique, ce sont les liens qui se créent entre les pêcheurs et les loueur qui souvent sont la source des souvenirs les plus mémorables d’une journée de pêche sur un lac recoulé. En bateau, une amité se développe également entre les pêcheurs. Sur les grands lacs comme le lac de Corrib dans le comté Galway, au moment de la mouche de mai , les bateaux amarrent pour déjeuner sur les îlots l’abri du vent. Les pêcheurs partagent alors les anecdotes de pêche de la matinée en faisant chauffer l’eau du thé à la flame d’un feu de camp improvisé dans lequel on fait bruler de bois flotte dans les pierres noircies depuis des décennies par les feux des pêcheurs qui y ont dejà fait halte.

La materiel de pêche en lac est spécialiser dans la mesure ou il faut une canne longue de dix a onze pieds pour la pêche a la mouche noyée traditionelle ainsi qu’un choix de mouches noyées. Il faudra également prévoir un certain nombre de soies flottantes et intermédiaires numéros six et sept adaptées à la canne.