Home Pêche au Brochet en Irlande Les méthodes de pêche au brochet

Les méthodes de pêche au brochet

Toutes les méthodes légales peuvent être pratiquées en Irlande, à l’exception de la pêche au vif qui est interdite par la loi.. Bon nombre de ces méthodes sont versatiles et peuvent s’adapter aux conditions de pêche locales, du bord ou en barque.

Pêche au poisson mort

Le pêcheur a un choix varié : gardon, hybrides, anguille, maquereau, hareng, éperlan et bien d’autres poissons pouvant tous être utilisés sur les eaux Irlandaises. Ces poissons morts sont disponibles chez la plupart des bons détaillants. L’une des méthodes les plus populaires pour utiliser ces poissons mort est  le mort manié, du bord ou en bateau. Le poisson mort statique peut aussi être utilisé efficacement, surtout lorsque les bancs de poisson fourrage (poissons blancs ont été localisés). Le poisson mort statique est simplement lancé en bordure de la position  du banc et relancé à intervalles vers des positions différentes. Dans ces conditions les postes les plus propices sont les bordures herbeuses, les arbres surplombants. Les méthodes statiques sont plus efficaces durant l’hiver. Le poisson mort statique à fond avec flotteur marche aussi très bien du bord et le poisson mort traîné sous flotteur est aussi très efficace en barque.

Leurres artificiels

Le choix est vaste et ces leurres sont conçus pour pêcher à différentes profondeurs, du bord comme en barque. La pêche aux leurres peut être très satisfaisante et efficace quand les conditions lui conviennent. Jerk et Crank baits produisent de nombreux poissons trophées, notamment sur les grands lacs. Une condition de réussite est de savoir varier sa vitesse de récupération et profondeur d’évolution du leurre. Le choix de la couleur est parfois important et il est toujours bon de rechercher un peu d’avis des locaux à ce sujet !

Pêche à la mouche

Cette pêche devient de plus en plus populaire en Irlande et la multitude de lacs s’y prêtant offre au pêcheur à la mouche la chance de prendre un beau poisson avec cette méthode. La taille moyenne des brochets capturés sera de l’ordre de 2 à 4 kg. Cette méthode est aussi efficace en lac qu’en rivière et particulièrement sur les canaux comme le Grand Canal et le Royal Canal, ainsi que la Barrow. Cette pêche peut se pratiquer tout au long de l’année par eau peu profonde mais elle est souvent plus rentable durant les mois plus chauds. Une canne de 9 / 10 pieds pour une soie de 9/10 est nécessaire pour lancer ces grosses mouches. On peut utiliser une soie plongeante ou flottante. Il est indispensable d’utiliser une racine d’acier ou Kevlar pour éviter la coupure. Les mouches sont d’une taille 2 à 5/0 sur hameçon simple et certaines comportent un système anti-herbe.

Pêche en barque.

La barque permet au pêcheur d’atteindre les postes qu’il ne pourrait pêcher du bord. La pêche en lac peut se pratiquer du bord mais un bateau est utile dans la plupart des cas et il est possible de louer des barques en beaucoup d’endroits (voir p 28).

La pêche à la traîne est une des méthodes favorites pour explorer les grandes étendues d’eau car on couvre ainsi beaucoup plus de terrain. On peut utiliser des leurres ou des poissons morts sur diverses montures et montages comme par exemple la traîne sous flotteur. Un écho sondeur est particulièrement utile sur les grandes surfaces car il permet de bien localiser les fonds, les bancs de poisson fourrage et la profondeur à laquelle ils évoluent : les brochets ne sont généralement pas loin. Une méthode de plus en plus populaire est le float tube car celui-ci permet d’exploiter de petits lacs sur lesquels on ne peut mettre de barque. Nous recommandons toujours d’utiliser un guide ou un ghillie, surtout sur les grands lacs, si le pêcheur n’est pas familier avec les lieux.

Matériel indispensable pour pêcher le brochet

  • Le pêcheur doit utiliser une crinelle d’acier d’une puissance de 30 livres et du nylon de 15 livres de résistance (env. 35 centième) ou 30 livres en tresse.
  • Pour le poisson mort, triple fort de fer en tailles 6 à 8.
  • Pour le poisson mort manié, triples forts de fer en tailles 2 à 6. L’utilisation
  • d’hameçons sans ardillon est recommandé (ou aplatir celui-ci).
  • Pour la pêche à la mouche, hameçons simples de tailles 1 à 6/0n, avec ou sans anti herbe.
  • Pinces fortes et longues pour décrocher le poisson
  • Système de détection de touche efficace pour la pêche au poisson mort statique pour éviter tout engamage profond.
  • Les systèmes de détection de touche électroniques sont fortement conseillés.